"Elle est partie…", le chanteur Serge Lama largué par sa compagne, ses aveux...

"Elle est partie…", le chanteur Serge Lama largué par sa compagne, ses aveux... Serge Lama est incontestablement l’un des artistes les plus populaires de sa génération. En ce moment, son actualité est assez chargée. L’interprète de "Chez moi" signe son grand retour avec un livre intitulé "Ma vie, mes plus grandes chansons par mes peintres préférés" aux éditions Beaux Arts, dans lequel il dévoile les dessous de ses plus grands titres. Ce mercredi 13 octobre, Serge Lama était d’ailleurs sur le plateau de C à Vous pour le promouvoir. Cash, il a avoué non sans émotion que "rien ne restera" de son époque. "Brassens, Brel, eux, resteront dans les mémoires, car ce sont des littéraires", a analysé le chanteur face à Anne-Elizabeth Lemoine. Au fil de ses explications, Serge Lama est aussi revenu sur l’un des morceaux qui a marqué sa carrière : "Je suis malade".Dans son bouquin, la star a d’ailleurs comparé l’interprétation de ce titre à celui du peintre Gustave Courbet via son œuvre "Le Désespéré". "À la fin de la chanson, je me lâche, je prends des risques. Je l’ai fait toute ma vie", a avoué Serge Lama face caméra. "C’est un cri désespéré : il faut sortir des choses profondes et violentes. C’est une vraie scène de tragédie quand je la chante sur scène". Dans la foulée, Anne-Elisabeth Lemoine a rappelé que ce morceau avait été écrit pour Michèle, son épouse décédée en 2016 des suites d’un AVC. "Oui, j’ai écrit cette chanson pour Michèle, j’en ai écrit d’autres pour elle. Elle a promis qu’elle ne me quitterait pas, elle est partie et je lui en ai voulu", a confirmé Serge Lama. C’est en 1979 que leurs routes se croisent. À l’époque, la jeune femme est mariée à un autre homme et a un enfant en bas âge. Ce n’est qu’en 1981, que le couple officialise leur relation. Marqué à tout jamais par sa disparition, Serge Lama a mis du temps avant de pouvoir remonter la pente. "Quand vous vous prenez un coup sur la tête, il n’y a rien qui peut vraiment apaiser. Le temps soulage un peu, mais ce sont des blessures qui ne se ferment jamais", a ainsi acté le chanteur pour "Gala".N.B *************************************************************************** Les vidéos peuvent utiliser la loi sur les droits d'auteur basée sur le contenu qui contient un usage raisonnable Utilisation équitable (https://www.youtube.com/yt/copyright/) Très heureux de collaborer avec d'autres pages de journaux électroniques. S'il vous plaît envoyez-moi un email Merci d'avoir regardé