« Cédric Jubillar n’était pas bien dans sa peau » : un proche balance

« Cédric Jubillar n’était pas bien dans sa peau » : un proche balance Alors que Cédric Jubillar est toujours en prison et qu’il continue de clamer son innocence concernant la disparition de sa femme, Delphine, un proche a témoigné anonymement auprès de La Dépêche, ce samedi 27 novembre. Cette personne, qui a vu grandir le père de famille, a dépeint son portrait, en assurant qu’il était triste et esseulé. "Il s’est senti délaissé par Delphine, que j’ai connue. Quand je vois l’état de leur maison, à moitié finie, elle reflète ce sentiment d’abandon ressenti par Cédric", a affirmé cette source, en se remémorant les quelques mois avant que l’infirmière disparaisse.Le principal suspect dans cette affaire aurait également eu du mal à prendre soin de lui. "Il ne se rasait plus, se laissait aller… Il n’était pas bien dans sa peau. Je l’ai vu amaigri, il n’avait plus envie de faire des efforts", a expliqué l’intervenant à nos confrères, en précisant que Cédric Jubillar "se sentait seul", d’autant plus qu’il se "doutait" que son épouse avait un amant. En s’inscrivant sur un site de rencontres alors que son couple était en instance de divorce, il s'est décrit comme le "père de deux monstres, divorcé et déçu de la relation". De quoi donner le ton. L’échec de sa vie amoureuse a d’autant plus perturbé le mari de Delphine qu’il "a toujours eu envie de bâtir une famille, d’avoir des enfants et une maison". Selon le proche anonyme de Cédric, après la disparition de l’infirmière, celui-ci avait continué à vivre comme si elle était encore présente à ses côtés."Il continuait à faire comme si elle était là, en donnant les mêmes aliments aux enfants et en conservant les mêmes habitudes, comme si elle allait revenir… Il faisait les choses comme Delphine les aurait faites", a-t-il lancé, en évoquant ensuite les menaces de mort que Cédric avait proférées à l’encontre de sa femme et qui "ne veulent pas dire grand-chose", d’après lui. "Ce sont les gens qui souffrent qui finissent par proférer ce type de mots. Il devait être très malheureux de cette situation, de voir que Delphine, qui était entourée, ne faisait plus attention à lui", a-t-il déclaré, en soulignant l’enfance compliquée du père de famille, qui a enchaîné les foyers à cause des difficultés rencontrées par sa mère. "Un sentiment d’abandon a pu naître chez lui", a ajouté cette source anonyme.Article écrit avec la collaboration de 6Medias *************************************************************************** Les vidéos peuvent utiliser la loi sur les droits d'auteur basée sur le contenu qui contient un usage raisonnable Utilisation équitable (https://www.youtube.com/yt/copyright/) Très heureux de collaborer avec d'autres pages de journaux électroniques. S'il vous plaît envoyez-moi un email Merci d'avoir regardé