New Delhi confinée pour réduire la pollution atmosphérique

Chaque année à l’approche de l’hiver, la capitale de l’#Inde connaît des épisodes très violents de pollution de l’air dus aux rejets industriels, aux fumées des brûlis agricoles dans les régions voisines et à la célébration de la grande fête hindoue de Divali – avec ses millions de feux d’artifices, de lampes à huile et de pétards, et l’intense trafic automobile qu’elle génère. La situation est si grave que la Cour suprême indienne a exigé un confinement de la population pour faire baisser les seuils de pollution, une mesure inédite à l’échelle de la planète. #NewDelhi a enregistré son pire indice de la qualité de l’air de la saison les 11 et 12 novembre, avec un score de 471 sur une échelle de 500. Selon une étude réalisée par l’institut de politique énergétique de l’université de Chicago (EPIC) en 2016, la #pollution de l’air à New Delhi retire en moyenne 10 ans d’espérance de vie par habitant. Rejoignez-nous sur Telegram : 🔵 https://t.me/rtfrance_officiel Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/rtenfrancais RT en français : http://rtfrance.tv Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais Instagram : https://www.instagram.com/rtfrance/