LE TOPO - Obligation vaccinale: la Martinique rejoint la Guadeloupe sur fond de contestation sociale

Aux #Antilles, l’appel à la grève générale pour protester contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale parti de #Guadeloupe le 15 novembre fait tache d’huile. Le 22 novembre, l’intersyndicale de #Martinique a opté à son tour pour le blocage de l’île. Initiée par les personnels soignants et les pompiers, cette mobilisation a rapidement agrégé la colère des professionnels du tourisme et des enseignants et reçu le soutien de la population. Émaillées d’accrochages avec les forces de l’ordre, de violences et de de dégradations, ces manifestations ont poussé l’exécutif à envoyer une cinquantaine de d’agents du GIGN (unité d’élite de la gendarmerie) et du RAID (unité d’élite de la police) en Guadeloupe le 20 novembre. Loin de se cantonner à une simple dénonciation des restrictions sanitaires, ce mouvement se nourrit revendications sociales récurrentes contre la vie chère. Une fronde qui fait écho à la précédente grève générale illimitée de 2009, laquelle avait paralysé la Guadeloupe pendant 44 jours, et la Martinique pendant 38 jours. Aux racines de la défiance vis-à-vis de l’État, le scandale du chlordécone – un pesticide cancérigène interdit en métropole en 1990 et utilisé dans les Antilles jusqu’en 1993 – a laissé des traces douloureuses et alimenté la suspicion de la population envers un vaccin promu par Paris. Toutefois, ce mercredi 24 novembre, l'intersyndicale de Martinique à l'origine de la grève générale lancée lundi appelle à la levée des barrages, a annoncé Betrand Cambusy, secrétaire général de la Centrale syndicale des travailleurs martiniquais (CSTM), à l’origine du mouvement. L’intersyndicale «s'est réunie et a analysé la situation, et compte tenu (...) de ce que nous avons constaté tout au long de cette journée, (...) l’intersyndicale a décidé ce soir de lever les barrages», a-t-il indiqué sur Martinique La 1ère dans la nuit de mardi à mercredi. Cet appel ne garantit toutefois pas que tous les barrages soient levés rapidement, et que les heurts cessent, certains d’entre eux étant tenus par des personnes non syndiquées. Rejoignez-nous sur Telegram : 🔵 https://t.me/rtfrance_officiel Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/rtenfrancais RT en français : http://rtfrance.tv Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais Instagram : https://www.instagram.com/rtfrance/