Décès de Jean-Jacques Beineix : les chaînes bouleversent leurs programmes

Le réalisateur de "37°2 le matin" est décédé à l'âge de 75 ans, a rapporté hier l'AFP.

Les chaînes de télévision rendent un dernier hommage à Jean-Jacques Beineix. Le réalisateur, auteur du film culte "37°2 le matin", est décédé jeudi 13 janvier à Paris à l'âge de 75 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé vendredi 14 janvier son frère Jean-Claude à l'AFP.

Grand nom du "cinéma du regard", le cinéaste s'était fait connaître du public par "Diva (1981)", son premier film, quatre fois césarisé, et par conséquent par "37°2 le matin" (1986), une histoire d'amour et de folie avec Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle. Le film, nommé neuf fois aux Césars, adapté du roman de Philippe Djian et qui a fait un carton (3,6 millions d'entrées), a été nommé à l'Oscar du meilleur film étranger et a révélé Béatrice Dalle, qui incarnait le personnage de Betty.

Après "37°2 le matin", plusieurs films ont suivi, tous des échecs, dont "Roselyne et les lions" et "IP5 : L'île aux pachydermes", le dernier film d'Yves Montand, sorti en 1992. En 2001, Jean-Jacques Beineix est revenu après neuf ans d'absence avec "Mortel Transfert", un échec critique et commercial, comme le rapporte l'AFP. Ce devait être le dernier de ses six longs métrages. Suivront des documentaires pour la télévision ("Les enfants de Roumanie", "Place Clichy sans complexes"...) sous la bannière de sa société de production, Cargos Films.

Arte et France 5 bouleversent leur programmation.

Pour rendre hommage à Jean-Jacques Beineix, Arte a décidé de programmer "37°2 le matin" le samedi 22 janvier à partir de 20h50, en lieu et place du documentaire "La grotte de Riesending, descente au fond du gouffre", initialement prévu pour cette soirée. Le long métrage sera également diffusé sur arte.tv à partir de cette date et jusqu'au 21 février, annonce la chaîne publique.

La chaîne française France 5 diffusera le lundi 24 janvier à partir de 21 heures dans sa programmation cinéma présentée par Dominique Besnehard le film "IP5 - L'île aux pachydermes" à la place de "Hope and Glory - La guerre à sept ans".