Pédophilie dans l'Église : Une nouvelle association fédérant les victimes

Pédophilie dans l'Église : Une nouvelle association fédérant les victimes

Comme beaucoup d’internautes, vous attendiez depuis plusieurs heures la dernière vidéo de Dernières Meta-Nouvelles, sachez que votre attente va enfin pouvoir prendre fin, la vidéo est maintenant disponible depuis le 6 juin 2022 !

Vous le savez bien, ce n’est pas nouveau, nous suivons avec un très grand intérêt l'actualité de la chaîne Youtube Dernières Meta-Nouvelles depuis pas mal de temps déjà car nous savons que son contenu plait tout particulièrement à notre communauté. Et c’est pour cela qu’on vous en parle aujourd’hui, cette toute nouvelle vidéo devrait vous intéresser.

Nous vous proposons aujourd’hui de retrouver la dernière vidéo de la chaîne Youtube Dernières Meta-Nouvelles qui s’appelle tout simplement Pédophilie dans l'Église : Une nouvelle association fédérant les victimes. Si vous l’avez apprécié, n'hésitez pas à like le contenu pour ainsi soutenir l’auteur de la vidéo !

La vidéo fait un très bon démarrage depuis qu’elle a été téléversé sur la chaîne Youtube de Dernières Meta-Nouvelles et elle pourrait bien finir en tendance si les scores restent à ces niveaux. Il ne faudra cependant pas trop s’enflammer et attendre quelques jours pour voir si ce bon démarrage se confirme avec un buzz sur la durée.

Vous avez une question à faire part à l’auteur de cette vidéo ? Ou peut-être tout simplement un message à faire passer. Par contre, même si vous trouvez l’adresse email d’un Youtuber en vous rendant dans la section “A propos” de sa chaîne Youtube, rien ne vous garantit qu’il va vous répondre… Essayez dans ce cas de le contacter sur les réseaux sociaux, la plupart utilisent Twitter, d’autres Instagram, les plus vieux sont quant à eux toujours sur Facebook !

Nous espérons que vous avez apprécié cet article, et que la vidéo Pédophilie dans l'Église : Une nouvelle association fédérant les victimes a répondu à toutes vos attentes. Nous avons d’autres vidéos de Dernières Meta-Nouvelles sur Allo Trends, vous pouvez les découvrir dès maintenant en utilisant la barre de recherche. Vous devriez vous débrouiller, c’est assez facile d’accès même pour un débutant !

Il est maintenant temps de nous quitter, merci d’avoir lu cet article, on se revoit très vite sur Allo Trends !

À titre informatif, vous pouvez retrouver ci-dessous la description de la vidéo Pédophilie dans l'Église : Une nouvelle association fédérant les victimes publiée par la chaine Youtube Dernières Meta-Nouvelles :

Six ans et demi après la création de "La Parole Libérée" (qui a provoqué la flambée de pédophilie dans les médias ecclésiastiques), une autre association vient de voir le jour à Lyon. Son but : unir toutes les victimes,...
#PédophilielEglise #nouvelle #associationfédérer #victimes
Six ans et demi après la création de "La Parole Libérée" , une autre association vient de voir le jour à Lyon. Son objectif : fédérer toutes les victimes, tant civiles que religieuses... Ensemble, ils décident de faire front commun pour obtenir une indemnisation financière.

L'idée de Nanou Couturier était de créer une association pour fédérer les victimes de l'ordre religieux. Abusé par des prêtres dans son enfance. Et aujourd'hui son combat est réparateur. Ceux que l'église a mis du temps à reconnaître.

« On va construire une force fédératrice, c'est ça ! Le but c'est d'abord de s'opposer à ce qui est proposé actuellement en matière d'indemnisation, comme c'est fait, parce qu'on sait que Facebook et Twitter ne suffisent pas, il faut être entendues », a expliqué Nanou Couturier, « Victimes d'abus sexuels à l'église - Tous ensemble ».

un collectif solidaire

La première réunion de la nouvelle association a eu lieu aujourd'hui, samedi 4 juin. Plus de six ans après la "libération conditionnelle", il a contribué à l'éclatement d'un scandale de pédophilie ecclésiastique.

Puis, à chaque nouveau scandale pédophile, un nouveau groupe se créait : l'affaire Peyrard, l'affaire Ribes. Les victimes veulent maintenant travailler ensemble pour faire valoir leurs droits et établir des réparations justes pour ne plus souffrir du calendrier de l'Église et des dommages qu'elle a subis.

"J'ai été un peu choquée quand on allait payer la remise des diplômes, et quand j'ai entendu parler de viols simples, de viols répétés, j'ai découvert que ça ne marchait pas comme ça", a témoigné Annick Moulin, la victime présumée de l'abbé Ribes.

A la nouvelle association s'ajoute François Devaux, avocat des victimes et co-fondateur de "Paroles Libérées". Son expérience est inestimable. Il critique désormais les deux agences chargées de verser les indemnités. « C'est un sujet sans fin, l'Église catholique... En fait, quand il s'agit de réparations, nous ne visons plus l'Église, mais deux institutions dont les actions soulèvent des questions dans leurs décisions et dans leur transparence... » , il a noté.

A travers cette association, les victimes de la religion expriment une fois de plus leur refus de laisser l'Eglise décider de leur avenir.