Cette boulangère fait de l'art avec du pain au levain

Cette boulangère fait de l'art avec du pain au levain

Vous aussi vous avez passé des heures à faire du pain maison lors du premier confinement ? Eh bien, certains ont poussé cette nouvelle passion un peu plus loin et l’ont transformée en vocation. C’est le cas de Raphaëlle Reggio, qui en plus de s’être reconvertie en boulangère, transforme ses pains en œuvres artistiques, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Tout a commencé il y a deux ans. Raphaëlle, qui a quitté sa France natale par amour pour l’Allemagne, travaillait dans un magasin, à Berlin. Lorsque le confinement de mars 2020 a frappé et que les commerces ont fermé, cette Marseillaise a dû rester chez elle. Comme beaucoup, pour tuer le temps, elle a commencé à faire son pain maison. ”J’ai toujours adoré cuisiner, mais je ne connaissais pas tellement le pain et les produits de la boulangerie en général. Puis, au fil du temps, c’est devenu plus qu’une passion! Alors 5 mois après le confinement, j’ai quitté mon travail et j’ai fait un CAP boulangerie par correspondance”, explique-t-elle au téléphone.

Raphaëlle, qui se décrit comme une personne “peu passionnée” et baissant vite les bras quand elle ne voit pas de “résultats concrets”, s’est métamorphosée. “Ça m’a appris la persévérance, souligne-t-elle. Il a fallu que je m’accroche parce que les résultats n’étaient pas toujours au rendez-vous.” Aujourd’hui, la jeune femme de 36 ans est officiellement boulangère.

“Tout peut être une source d’inspiration”

En plus de faire du bon pain, Raphaëlle fait du joli pain. À coups de lame et de ciseaux, elle crée des dessins, rendant ses pains uniques. Pour cela, elle utilise la technique du grignage qui consiste à inciser la pâte, permettant au pain de lever et aux gaz de s’échapper.

Si elle s’inspire des réseaux sociaux pour les motifs, “la vie quotidienne est aussi une source inépuisable”. “Quand je vois un joli dessin dans la rue, je sors mon carnet pour le reproduire. Tout peut être une source d’inspiration”, raconte-t-elle.

Il y a quelques mois, elle a ouvert un compte Instagram dédié à sa passion. Alors qu’elle envoyait “sans arrêt” des photos de ses créations à ses proches, elle a pris la décision de les mettre sur les réseaux sociaux. “Je ne voulais plus les noyer sous mes photos”, plaisante-t-elle. Au final, plus de 42.000 personnes sont abonnées à son compte.

Actuellement, Raphaëlle travaille dans une boulangerie où elle n’a pas la possibilité de dessiner sur son pain. C’est donc à la maison que la magie opère. “J’aime tellement ce que je fais, que les jours où je ne travaille pas, je fais quand même du pain chez moi!”

Son projet à long terme, mais surtout son rêve, est d’ouvrir sa propre boulangerie dans la capitale allemande. “Dès que je me sentirai prête, je sauterai le pas”, conclut-elle.

-----

Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost

Pour plus de contenu du HuffPost:
Web: https://www.huffingtonpost.fr/
Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/
Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost
Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/

Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne:
https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/