Tom Barrack, ex-propriétaire du PSG, veut sauver la compagnie Weinstein

Ce lundi 16 octobre, la société de production Miramax qui a été cofondée par le producteur Harvey Weinstein a annoncé que le milliardaire Tom Barrack a investi de l’argent pour la sauver. Sa société Colony Capital a versé les fonds nécessaires et pourrait même devenir le prochain propriétaire de The Weinstein Company.

Depuis que Harvey Weinstein fait l’objet d’un scandale à caractère sexuel, la société Miramax qu’il a cofondée penserait à le licencier. Elle cherche un nouveau propriétaire. La société Colony Capital pourrait très bien le devenir. Le 16 octobre, Miramax a diffusé un communiqué affirmant que la firme de Tom Barrack lui a versé des fonds. Elle a signé un accord préliminaire avec la Weinstein Company et négocie actuellement la vente de l’ensemble des actifs ou d’une grande part des biens de la société de production. Tom Barrack a créé Colony Capital et dirigé le PSG de 2006 à 2011. Il se dit heureux d’investir dans la Weinstein Company en vue de la redresser. Tarek Ben Ammar, un membre des conseils d’administration de The Weinstein Company, pense que son investissement et son parrainage permettront de rendre les opérations de la compagnie plus stables.

youtube.com

L’affaire Weinstein a des retombées négatives sur The Weinstein Company et les studios Miramax que Harvey Weinstein a cofondés. Les médias américains affirment que leurs dirigeants pourraient retarder la date de sortie de son dernier long-métrage à cause de cette histoire. Il s’agit du film Current War qui devait initialement sortir le 24 novembre prochain. La Weinstein Company et Miramax ont produit des œuvres incontournables telles que Kill Bill ou The Artist. Ils ont été nominés 303 fois dans les cérémonies de remise de prix et remporté 75 Oscars.

thehollywoodreporter.com