Masser pour adoucir la chimiothérapie

A la clinique Saint-François, à Haguenau, une kiné bénévole - Dorette Hohmann - masse les mains des patients pendant leurs séances de chimiothérapie. Le but : éviter ou contenir l'apparition de certains effets secondaires, comme les fourmillements dans les mains, et soutenir moralement les malades. L'initiative est portée par l'association Cœur des sables, qui récolte des fonds pour améliorer le quotidien des malades d'Alsace du Nord soignés pour un cancer. Reportage de Noémie Gaschy et Valérie Ruiz Suri Retrouvez nos JT : https://www.france.tv/france-3/grand-est/