Ces Alsaciens-Lorrains qui, en 1871-1872, ont quitté la région annexée pour ne pas devenir allemands

A l’issue du conflit franco-prussien de 1870 à 1871, la France perd l’Alsace et une partie de la Lorraine. Mais le traité de Francfort stipule que les habitants de ces « provinces perdues » peuvent rester français, à condition de remplir une demande d’option, et de partir vivre en France. Explications. Reportage : S.Pfeiffer/C.Feix/J.Gosset Retrouvez nos JT : https://www.france.tv/france-3/grand-est/