Favori de la Ligue des champions, pourquoi le PSG agace ses concurrents